• L'équipe relègue Sloane Stephens en dernière position

    Dans ses deux pages tennis du 10 septembre, L'équipe accorde beaucoup plus de place à un match hommes qui n'est pas encore joué qu'au premier titre en Grand Chelem d'une femme qui était à peine dans le top 1000 il y a quelques mois. Une telle progression au classement aurait pu être qualifiée de géante. Mais non, c'est un homme qui a droit à cet adjectif.

    Le choix du titre de l'article à propos de la victoire de Sloane Stephens fait référence à une très célèbre chanson. Peut-on en conclure que le quotidien sportif préfèrerait se laisser mourir plutôt que d'accorder à l'Américaine le premier article tennis du jour en faisant passer Nadal et Anderson en seconde position?


     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :