• Caroline Garcia: homme quand elle gagne, mal à l'aise quand elle est femme!

     

    Depuis les deux titres remportés successivement par Caroline Garcia en Chine et sa qualification pour le Masters, le journal L'équipe ne peut s'empêcher de donner à lire une image de la joueuse passée au révélateur masculinisant. Les victoires d'une femme ne peuvent pas se suffire pas à elles-mêmes et il est donné à lire que c'est l'équivalence avec les hommes qui en assure la valeur. La rareté de son doublé est replacée dans un contexte masculin comme si c'était là sa véritable place. La perfection de sa volée de revers déclenche une comparaison avec un illustre attaquant alors que Martina Navratilova aurait pu être choisie comme référence féminine dans ce domaine mais il faudrait croire que non.

    Mais il y a une femme en chaque tenniswoman, l'anglais nous rappelle que c'est littéralement évident. Et c'est l'angle choisi par L'équipe du 21 octobre pour débuter son article sur Caroline Garcia. Malheureusement, il est donné à lire en toutes lettres qu'être femme s'accompagne d'un manque d'aisance.

    Ainsi donc, lorsque la Française gagne elle devient homme. Par contre, quand elle est femme le malaise s'installe.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :